Au secours, je ne supporte pas la vue du sang…

Vous avez un problème : à la moindre coupure laissant s’échapper quelques gouttes de sang, votre tête se met à tourner, la nausée monte… et vous vous évanouissez ! Que faire si vous êtes seule à la maison et que vous-même, ou votre conjoint, se blesse sérieusement ?

Le pire des scénarios

compresses non tissées
Source : http://www.robe-materiel-medical.com/

Pour vous, c’était le pire des scénarios, et voilà qu’il est devenu réalité : voilà que votre enfant, ou votre mari, s’est fait une profonde entaille à la main et que vous êtes la seule, à des kilomètres à la ronde, à pouvoir lui porter secours ! Or, vous éprouvez vis-à-vis du sang une véritable phobie, qui ne vous rend pas maîtresse de vos réactions. Pourtant, ce n’est vraiment pas le moment de vous évanouir ! Essayez de respirer lentement sans penser au sang en train de s’écouler de la blessure, tout en accomplissant correctement les gestes appropriés à la situation…

Une abondance de pansements

Si votre armoire à pharmacie est convenablement garnie en pansements, compresses et tampons d’ouate de toutes sortes (allez sur Robe-materiel-medical.com pour vous procurer tout le matériel médical de secours dont vous avez besoin), vous êtes sauvée. Vous allez pouvoir, en effet, envelopper rapidement la blessure dans de la gaze, aussi bien pour éviter au sang de couler, que pour vous en dissimuler la vue ! Avant de recourir à votre set de pansements, toutefois, n’oubliez pas de verser une bonne dose de désinfectant (quitte à fermer les yeux…) sur la coupure ! Ces premiers soins une fois effectués, prenez votre voiture et emmenez la victime au centre de secours le plus proche… il vaut quand même mieux qu’un spécialiste se penche d’un peu plus près sur les dégâts !