Victoire impérative

Chaque point vaut son pesant d’or dans ce groupe dit « de la mort » entre l’Angleterre, l’Uruguay, l’Italie et le Costa Rica dans cette Coupe du Monde 2014. Alors que tous les feux étaient braqués sur les trois ténors, le Costa Rica de Joël Campbell a déjoué tous les pronostics en s’imposant face à la bande de Luis Suarez. Dès lors, le choc « européen » de la poule entre l’Italie de Balotelli et l’Angleterre de Rooney devenait presque une finale de la poule puisque les cartes sont redistribuées après la victoire costaricaine.

 

Et nul doute qu’après cette rencontre, plaisante à regarder, l’Angleterre peut nourrir quelques regrets et devra absolument l’emporter jeudi soir face à la Celeste. Combative et séduisante, la formation des Three Lions ne doit sa défaite qu’à des détails. Après un départ tambour battant où les hommes de Roy Hodgson se procurent les meilleures occasions, une feinte magnifique de Pirlo permet à Marchisio de tromper Hart d’une frappe croisée à ras de terre. Pas le temps de gamberger que les anglais égalisent après une action d’école à l’anglaise : Sterling lance Rooney en profondeur, ce dernier centre en première intention pour Sturridge qui bat Sirigu de près. La seconde mi-temps continue sur le même rythme avec des actions des deux côtés mais seul Balotelli concrétise après un centre de Candreva.

 

2-1 : la messe est dite pour l’Angleterre qui va devoir prendre la maximum de points sur les deux matches restants, au risque de rentrer à la maison plus vite que prévu. Quel va être la réaction de nos british ? Début de réponse jeudi soir avec le match Uruguay Angleterre disponible ici.