Les différents composants du Patch Viaskin

Allergie alimentaire : comment fait-on ce diagnostic ?

Un individu qui fait une allergie alimentaire présente des symptômes – immédiatement ou quelques heures plus tard – à la gravité très variée. Des boutons et plaques rouges au choc anaphylactique, en passant par des nausées, des démangeaisons et des œdèmes de Quincke.

Pour permettre de diagnostiquer une allergie alimentaire, on s’appuie, tout d’abord, sur l’historique de la maladie : certaines personnes arrivent ainsi à pointer du doigt un aliment et à l’associer aux symptômes provoqués.

À la consultation d’un allergologue, le professionnel peut, soit prescrire une prise de sang, soit effectuer un test percutané, pour générer une réaction (ou non) autour de la piqûre.

Une fois l’alergie diagnostiquée, en attendant de trouver un traitement, il est conseillé de proscrire l’aliment en question.

DBV technologies travaille activement à la commercialisation de sa solution – notamment pour le traitement de l’arachide, qui arrive actuellement à l’essai clinique. Pour en savoir plus à ce sujet.

Mais cette entreprise intervient également aussi, pour soigner les autres allergies alimentaires, comme celles causées par les protéines de lait ou par les œufs, très observées chez les nourrissons et les jeunes enfants.